Yuka - Appli alimentaire

Yuka : Cette appli qui nous veut du bien

Inconsciemment on le sait, on ne mange pas très bien au quotidien. Passée l’étape des pizzas, burger et consorts, encore faut-il que, quand on décide de cuisiner, les ingrédients utilisés soient bons ou en tout cas les moins mauvais possibles.

C’est souvent suite à un événement spécifique, arrivée du petit dernier, maladie ou de nouveaux scandales alimentaires et sanitaires que la prise de conscience se fait.

Mais comment savoir si tel ou tel produit est bon pour nous et notre santé ? La lecture des étiquettes reste assez indigeste voire carrément incompréhensible tellement les termes utilisés sont peu clairs pour nous autres profanes.

Mettre de l’ordre et de la clarté dans tout ça, c’est ce que propose l’application Yuka. Il suffit de scanner le code barre du produit avec l’appli pour avoir une synthèse des principaux éléments entrant dans sa composition. A l’heure actuelle, vous pourrez y retrouver 600 000 produits alimentaires et 140 000 produits cosmétiques.

Créée en 2017, elle revendique plus de 8 millions d’utilisateurs, preuve en est que la prise de conscience est croissante.

Comment fonctionne Yuka ?

Le programme vous permet de scanner (lire) le code barre du produit que vous souhaitez tester. Vous le faites directement avec l’appli sur votre smartphone. Si le produit en question a déjà été évalué, sa fiche résultat et son score s’afficheront.

La note obtenue est accompagnée d’une pastille de couleur permettant de savoir, en un coup d’œil, dans quelle catégorie se place le produit. Les 3 catégories possibles sont : Bon, Médiocre, Mauvais.

Ces catégories sont déterminées selon les critères de Yuka et ne se réfèrent, en aucun cas, au produit directement ou à sa marque.

Pour les produits alimentaires

Les critères utilisés pour calculer le score sont ensuite classés en 2 groupes (qualités et défauts) selon leur valeur.

Ces mêmes critères sont détaillés, permettant ainsi de comprendre ce qui va et ce qui ne va pas dans le produit en question.

Exemple produit alimentaire
Détail produit alimentaire
Détail produit alimentaire - 2

Vous êtes diabétique, c’est le sucre qui va vous intéresser. Votre hypertension artérielle vous inquiète, c’est la quantité de sel qu’il faudra surveiller. Le petit dernier raffole de ces barres chocolatées ? Vous saurez avec Yuka quels additifs s’y trouvent ?

Chacun d’entre nous trouvera les éléments et explications en fonction de son besoin. Au-delà de ces détails, le score global du produit vous orientera déjà en amont.

Pour les produits cosmétiques

Ces produits sont également classifiés grâce à une note et un code de couleur. S’agissant de produits cosmétiques, vous obtiendrez la liste des ingrédients entrant dans leur composition.

Là aussi, il est possible de consulter le détail de chacun d’eux pour connaître les risques associés.

Exemple produit cosmétique
Détail produit cosmétique
Détail produit cosmétique 2

Vous retrouverez également tous les articles scannés dans votre historique et pouvez même mettre vos préférés en favoris de manière à les retrouver plus facilement.

Oui mais ça me sert à quoi de savoir tout ça ?

A votre niveau et selon vos habitudes de consommation, vous pourrez déjà privilégier les “bons” produits.

Et Yuka vous permet d’aller plus loin en vous proposant, pour chaque produit alimentaire scanné, des produits alternatifs dont le score est meilleur.

En magasin, il suffira de prendre le meilleur produit pour votre santé.

La méthode de notation

Pour les produits alimentaires

La note finale d’un produit n’est pas sortie comme ça du chapeau du sorcier mais est calculée selon la grille d’évaluation détaillée ci-dessous et qui sera la même pour tous les produits alimentaires.

  • La qualité nutritionnelle du produit compte pour 60% dans la note finale. Cette dernière prend en compte la quantité d’énergie, de graisses saturées, de sucre, de sel, de fruits et légumes, de fibres et de protéines. La méthode de calcul repose sur les préconisations du Professeur Serge Hercberg, validées par l’Etat en mars 2017, et utilisées également pour le NutriScore.
  • La présence d’additifs : 30% de l’évaluation repose sur la présence d’additifs à risque dans le produit. Yuka se base pour cela sur l’ensemble des travaux et études réalisés à ce jour sur l’impact des additifs sur notre santé.
  • La dimension biologique : Elle compte pour 10% de l’évaluation. Les produits considérés comme biologiques sont ceux disposant du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille).

Pour les produits cosmétiques

Concernant les cosmétiques, la méthode de notation est basée sur l’analyse de l’ensemble des ingrédients du produit. Elle évalue l’impact sur la santé des produits, mais en aucun cas leur efficacité.

La note finale du produit prend en compte le nombre d’ingrédients à risque et leur niveau de risque associé.

Chaque ingrédient se voit attribuer un niveau de risque, qui se base sur l’état de la science. Quatre niveaux de risque ont été définis.

Chaque niveau de risque a également été évalué en fonction des différents effets que l’ingrédient peut avoir sur la santé.

Niveaux cosmétiques
Risque cosmétiques

Puis-je faire confiance à Yuka ?

La société à l’origine de l’application est 100% indépendante (et française), ne propose pas de publicités ce qui permet de ne pas être influencé par les marques et ainsi de fournir des résultats objectifs.

Elle se finance par le biais de la vente d’un programme Nutrition qui permet d’acquérir les bases d’une alimentation saine en 10 semaines.

Pour les soutenir, mais aussi pour aller plus loin, un abonnement de 15€ par an permet d’accéder à la version Premium. Cette version donne accès des nouvelles fonctionnalités.

Dans la version Premium, vous pourrez scanner vos articles hors-ligne si vous n’avez pas de réseau ou de forfait téléphonique adapté pour le faire en magasin.

Vous aurez également accès à un historique illimité ainsi que la possibilité de faire des recherches de produits sans avoir à scanner le code barre. Ceci est pratique quand on veut faire des comparatifs tranquillement à la maison et ne pas y passer trop de temps en magasin.

De plus, la société s’engage à ne pas exploiter les données collectées en dehors de sa propre appli.

Ce qu’on pense de Yuka ?

De même qu’on dit que tout ce qui brille n’est pas or, les emballages, aussi attrayants soient-ils, ne recèlent pas nécessairement de bons produits. Yuka nous offre la possibilité d’en savoir plus sur ce que nous mangeons et mettons sur notre peau et ainsi pouvoir faire le tri en connaissance de cause.

Cette transparence demandée par les consommateurs est jusque-là assez difficile à obtenir tant les industriels sont réticents à détailler les ingrédients de leurs produits et à les voir estampillés. Il suffit de suivre le dossier du NutriScore et de sa lente progression pour s’en rendre compte.

Néanmoins, ne nous voilons pas la face. Ce n’est pas avec une appli que nous serons forcément en bonne santé mais, même si ces outils sont controversés, ils ont pour effet de faire bouger les fabricants dans le bon sens.

Il ne vous reste qu’à tester et à vous faire votre propre opinion. La surprise risque d’être grande à vos premiers scans. Passé le moment de stupéfaction, cela peut devenir très vite addictif mais c’est là un jeu qui peut se révéler bon pour notre santé.

A vos smartphones et RDV en magasin.

Autres applications

OpenFoodFacts répertorie les ingrédients, les allergènes, la composition nutritionnelle et toutes les informations présentes sur les étiquettes des aliments. C’est un projet collaboratif.

QuelCosmetic : Fournit la composition des produits cosmétiques. L’application est réalisée par UFC-Que Choisir.

Kwalito : L’application qui scanne votre alimentation et vous permet de reprendre le contrôle sur votre alimentation. Intolérances, allergies ou régimes spécifiques, Kwalito vous aidera à trouver les produits qui vous conviennent le mieux.

ScanUp : Elle fournit, en plus du NutriScore, les valeurs nutritionnelles, les additifs, les allergènes mais aussi les labels des produits scannés. Sa particularité est de proposer également le score Siga qui permet d’identifier les produits ultra-transformés.

Y’a quoi dedans : L’application, réalisée par les magasins U, permet de mieux comprendre et décrypter la composition des produits alimentaires.

Crédit photo Yuka