Style de vie

Du trèfle pour sauver les abeilles solitaires

Du trèfle pour nos abeilles

Mais pourquoi je vous parle d’abeilles solitaires ? Parce que ce sont celles qui vivent près de chez vous dans le sol et pas dans une ruche comme les abeilles dites « domestiques » que nous connaissons plus fréquemment en raison du miel qu’elles produisent.

L’opération « Graines de trèfle » de l’association Natur Miel nous donne l’occasion de nous pencher un peu sur cette catégorie particulière d’abeilles.

Comme leurs congénères domestiques, les abeilles solitaires participent à la pollinisation. Leur butinage permet de maintenir une diversité d’espèces de plantes et ainsi elles participent à l’équilibre de la biodiversité.

Mais comme leurs congénères, on constate chez elles une mortalité importante et il est urgent d’agir, chacun à son niveau.

“L’insecte est responsable de la pollinisation de 80 % des espèces de plantes que nous connaissons, et, sans elles, on estime que 65 % de la biodiversité est en danger dont 35 % de notre alimentation

« Oui mais je ne peux pas mettre une ruche sur mon balcon et en plus je n’y connais rien ! », me direz-vous. « Mais moi non plus, ma p’tite dame (ou m’sieur) », mais si vous avez un petit bout de jardin ou même juste un coin de votre balcon à mettre à leur disposition, elles vous en seront reconnaissantes.

Pour cela, il suffit de planter du trèfle dans un carré de terre ou simplement dans une balconnière, où elles viendront se nourrir (car elles en raffolent du trèfle), vous offrant en même temps un ballet majestueux à virevolter, allant de brin en brin.

Pour vous aider, l’association Natur Miel vous propose de vous envoyer des graines spécialement adaptées. Envoyez-leur une enveloppe timbrée à 20gr (sans oublier d’y indiquer votre propre adresse) et vous recevrez en retour une petite quantité de graines sélectionnées que vous pourrez planter où bon vous semble.

L’adresse d’envoi est Natur Miel association, Opération Graines de Trèfle, 508 route des Termes, 31800 Saux et Pomarède. L’offre est valable jusqu’au 17 mars 2019.

Lien vers l’opération : Natur Miel – Graines de trèfle 

Comment les planter ?

Quand vous aurez reçu vos graines, il suffira d’attendre les beaux jours (en général mars / avril) pour les semer.

Avant cela, il faut les laisser tremper 24h dans de l’eau puis de les semer ou même jeter où bon vous semble à condition que les abeilles y trouvent leur bonheur, alors n’hésitez pas à multiplier les endroits.

Quelles sont les variétés de graines reçues ?

Les graines fournies par l’association contiennent du trèfle d’Alexandrie, du trèfle rose, du violet Rozetta, de l’incarnat, du ladino et du Mercury. En fonction du mélange effectué, vous aurez peut-être la chance de recevoir du trèfle à 4 feuilles !

J’arrive trop tard !

Si l’opération de l’association Natur Miel est terminée au moment où vous lisez cet article, pas de panique, vous avez toujours la possibilité, pour quelques euros, de vous procurer des graines de trèfle adapté. Pour vous faciliter les recherches, ci-dessous quelques liens possibles (il suffit de cliquer sur la ligne) :

N’oublions pas que les abeilles sont indispensables à la pollinisation et ont donc, à cet égard, un rôle fondamental pour tous les êtres vivants.

Comme nous, elles doivent se nourrir en toutes saisons, alors vous pouvez également planter des fleurs d’automne (crocus, capucine, tournesol, …) et d’hiver (bruyère, romarin, hellébore, …).

Et de plus, si vous avez des enfants, c’est l’occasion de le faire avec eux, et au final, pour eux.

Crédits France 3 Occitanie, photos Pixabay

One thought on “Du trèfle pour sauver les abeilles solitaires

  1. Christiane dit :

    Bonjour,

    Merci à vous pour cette astuce. J’ai un peu de place sur mon balcon que je vais utiliser pour planter du trèfle.

    Christiane

Laisser un commentaire